Research may be tiring. Sport too!

But both are fun. That is why I do my best in either activity. (Don't ask in which I do best.)

 

La recherche peut être fatiguante. Comme le sport.

Mais les deux activités sont excitantes. Donc je fais de mon mieux. (Ne me demandez pas dans laquelle je réussis le mieux).

 

Hubert Kempf

NEWS

JUST PUBLISHED

My book "Economics of monetary union" (in French) was awarded by the French Economic Association as "Best book of the year 2020".

It has been published in November 2019 by Editions Economica. It will be published by Springer Verlag. Forthcoming in 2021!

It focuses on a subject which is currently quite relevant, much discussed both by practioners (governements, central banks and other similar institutions) and academics, the notion of monetary union. There are many policy-oriented discussions, open or not, on the matter, in particular in relation to the advent of the European Monetary Union. Scientific journals also publish numerous articles on the subject. Yet it is not covered by a synthesis which could highlight the specificities of a monetary union and illuminates the dilemmas it raises.

More information at the EUM page of this site. Table of content, presentation in French and in English, etc.

MY LATEST RESEARCH

My paper "Verdir la politique monétaire" has just been published in Revue d'Economie Politique. Here is the abstract:

 

"Les banques centrales ont pris conscience récemment des risques économiques et financiers dont était porteur un réchauffement climatique non contrôlé et ont commencé à se mobiliser. Mais jusqu'à présent, la politique monétaire, pourtant au coeur de leurs missions, n'a pas été intégrée à la lutte contre le réchauffement climatique. Le présent article a pour but de montrer qu'il est possible de verdir la politique monétaire sans que cela mette en danger la mission première d'une banque centrale, la stabilisation macroéconomique et le contrôle de l'inflation. Il est possible de modifier le cadre opérationnel dans lequel est conduite la politique monétaire pour inciter les banques commerciales à moduler leurs politiques d'octroi de crédit en fonction des émissions de CO2 qui y sont liées. Deux options sont présentées. L'une passe par l'ajout d'une prime climatique au taux d'intérêt directeur spécifique à la banque et à la notation climat de ses crédits, l'autre passe par un traitement différencié des contreparties à la liquidité offerte par la banque centrale en fonction des émissions CO2 qui y sont associées. La mise en oeuvre de ces mesure est discutée, en particulier leur compatibilité avec les objectifs de stabilisation macroéconomique de la politique monétaire."

I have published a short paper on The conversation, "Zone euro : le Covid-19 change la donne".

https://theconversation.com/zone-euro-le-covid-19-change-la-donne-134952